ASBL Association Anne-Marie Nihoul

Pour montrer votre soutien à notre lutte ce serait gentil de laisser un message dans notre livre d'or..

 

Numéro 5 - Octobre 1995

Editorial - Les comptes de l'association - Le conseil d'aministration - L'immunisation fiscale des dons - Les activités - Les malades aidés - Au revoir, Christian - Merci

Le temps passe et nous voulons continuer à vous tenir au courant des activités de la Fondation Anne-Marie Nihoul. Le feuillet d'information que vous lisez est une activité parmi d’autres. Sa régularité n’est pas celle que nous voudrions mais son but reste d’être un lien entre vous et nous.

Afin de poursuivre nos objectifs, nous sommes dépendants de vous et de votre bonne volonté. Chacun a ses projets, sa vie personnelle, ses soucis et périodiquement, nous venons vous rappeler que l’association existe et que nous avons besoin, afin de garder notre motivation, du soutien de nombreuses personnes pour entreprendre.

Chacun des envois du feuillet d'information est apprécié. Dans les semaines qui suivent les dons affluent sur nos comptes. Vous n'en serez jamais assez remercié.

Le plus difficile dans nos actions reste toujours de rencontrer les familles des malades, car une pudeur, normale, entoure les problèmes financiers des malades. Une fois les contacts établis, la collaboration est toujours acquise.

Vous pouvez les aider et nous aider à remplir nos objectifs. Si vous connaissez une famille touchée par la maladie, faites leur connaître notre association, demandez leur de nous contacter : le premier geste est toujours difficile à poser, mais l'expérience nous a appris que c'était la condition nécessaire pour une collaboration entre eux et nous

Bonne lecture et déjà merci du retour que nous aurons de votre part.

Philippe Lénelle.

haut de page

Les comptes de l’association arrêtés le 30/09095.

RECETTES

DEPENSES

Dons privés

1.331.085

frais administratifs

175.572 - 5.24 %

Intérêts

52.567

fabrication gadgets

303.877 - 9.06 %

Vente gadgets

532.584

organisation activités

85.464 - 2.55 %

Sponsors

130.144

AIDE AUX MALADES

1.982.899 - 59.14 %

Activités

1.306.659

DISPONIBLE

804.927 - 24.01 %

La colonne dépense nous semble assez explicite d'elle-même surtout par les pourcentages : dans l'absolu sur 100 frs dépensé, 83 le sont (ou le seront) pour des malades. Cependant nous pouvons toujours dire que chaque franc que vous versez à l'association lors d'un don ou d'une participation à une activité est entièrement destiné à un malade. Les postes "vente des gadgets, sponsors et intérêts bancaires" suffisent amplement à couvrir les frais administratifs (papier, enveloppes, impressions diverses, matériel informatique, timbres), les frais publicitaires (les frais de fabrication des bics, pin's et tee-shirts) ainsi que les frais d'organisation de nos activités.

haut de page

Conseil d’administration.

Lors de l’assemblée générale annuelle, le conseil d’administration a été renouvelé : il se compose dès lors comme ceci :

Président : Philippe Lénelle, enseignant, Hanret

Vice-Président : Christian Chatelain, hématologue, Wavre ;

Secrétaire : Jeanne-Marie D'Ans, employée, Bolinne ;

Trésorier : Pol Nihoul, gérant de banque, Jambes ;

Administrateurs : Joseph Nihoul, employé SNCB, Leuze et Jean-Marie Nihoul, criminologue, Hanret.

haut de page

Immunisation fiscale des dons

Ce sont plus de 150 000 frs qui sont arrivés sur nos comptes suite à l'envoi du dernier périodique. Nous ne vous dirons jamais assez merci. Nous avons reçu la confirmation du ministre des finances que tous les dons atteignant 1000 frs bénéficient de l'immunisation fiscale pour les années 95, 96 et 97. Nous rappelons que ce montant ne doit pas être versé en une fois (un ordre permanent mensuel de 100 frs suffit !) et que le ministère souhaite que nous communiquions, pour tout donateur, soit son numéro du registre national (que vous trouvez, soit au verso de votre carte d'identité (au milieu), soit sur votre "avertissement-extrait de rôle" et qui commence par les chiffres inversés de votre date de naissance), soit sa date de naissance, ou le numéro de TVA si l'attestation doit être établie pour une société. Soyez gentil de nous communiquer ces données lors de vos versements.

haut de page

Les aides reçues lors d’activités.

A l'institut Saint-Berthuin de Malonne, les élèves et leur professeur d’activités artistiques ont monté un "marché de Noël". Les réalisations d'objets décoratifs ont permis de récolter la somme de 11 600 frs.

L'équipe de balle pelote assis de Couillet à battu le record du monde que détenait l'équipe de Soye. C'est pendant 30 h qu'ils ont joué contre diverses équipes. Ils avaient prévu diverses activités, malheureusement le public n'a pas toujours été au rendez-vous : 18 000 frs sont venus gonfler notre caisse. Grand merci à Mr De Vleeschauwer et son équipe, ainsi que Mr Hallin et ses amis de Soye qui ont été des deux records.

Au home pour personnes âgées de Longchamps, une tombola a été organisée : 15 000 frs nous ont été remis : Merci à Mme Permentier et ses bénévoles.

La famille de Fabian s'est de nouveau dépensée sans compter : lors de la tenue du 2° concours de Belote, organisé en souvenir de Fabian, c'est une somme de 82.000 frs qui nous a été remise. Depuis le début de l'association, les parents de Fabian ont apporté près d'un demi-million de francs à la cause que nous défendons : ils ont vendu des pin's et des tee-shirts, ont convaincu leurs amis d'aider les autres malades, ils ont organisé leurs deux tournois de belote et aidé à la réussite de la fête du foot hennuyer en mai 94 : c'est vraiment formidable !

Jean-Pierre Berger, un alerte quinquagénaire, a réussi son marathon "du coeur" qu'il nous avait promis. Après de nombreuses heures d'entraînement, il a couru en juin, le marathon de Huy. Il avait proposé de le parrainer contre l'achat d'autocollant : 18.625 frs pour la cause ont été récoltés en grande partie par les élèves de Saint-Berthuin de Malonne.

 

Les olympiades d'Eghezée ont connu leur 8° édition : plus de 600 jeunes étaient au rendez-vous, entourés par près de 100 bénévoles, pour participer à une série d'épreuves sportives (cross, sprint, basket, saut en hauteur, ....), d'adresse (jeu de massacre, lancer de frisbee, ...) ou de hasard (lancer de dés, ...). Comme chaque année, chaque participant et chacun des bénévoles aident notre association

Nicolle Lemaire, une ancienne copine de classe d'Anne-Marie s'est mis en tête d'aider l'association : de nombreuses démarches lui ont permis de vendre nos "produits" à la sortie d'un grand magasin et lors de brocante pour 37 300 frs. Surtout elle a le projet de réunir la classe d'Anne-Marie lors d'un souper : un appel avait été lancé sur les ondes de Bel-RTL. Là aussi le temps passé à obtenir les autorisations et le nombre de coup de fil nécessaires ont fait dire à Nicolle "pour organiser quelque chose pour une bonne cause, il faut du courage et de la persévérance : ce n'est pas évident de se battre ainsi à tout instant.". Mais ses efforts vont être récompensés puisqu’elle est à la base de notre future activité à laquelle vous êtes conviés :

Samedi 18 novembre 1995 à partir de 19 h

à l’institut Saint-Berthuin de Malonne (Namur)

Souper de la Fondation Anne-Marie Nihoul

haut de page

Les malades que vous avez aidés :

Chacune des interventions est décidée après une rencontre directe avec le malade. Nous savons que la maladie déséquilibre le budget familial : nous apprécions les efforts des familles qui nous exposent la situation, sans se plaindre exagérément. Jamais ils n'ont exigé une somme précise, mais ils sont toujours reconnaissants de l’aide que nous leur apportons simplement et directement (sans trop de tracas administratifs). Malheureusement, nous devons aussi parfois refuser, car nous sommes sollicités par des personnes dont la situation est dramatique, et qui se voient fermer beaucoup de portes, mais dont les problèmes médicaux sont autres que ceux pour lesquels notre association a été constituée.

Véronique, une jeune femme de 35 ans, est décédée en juin dernier après un combat de six ans. Elle ne voulait pas que sa famille subisse les tracas financiers de sa maladie. Nous avons payé les factures de clinique pour 71 524 frs et la famille a reçu une aide directe de 60.000 F. Sa famille est prête à nous aider : son frère s’intéresse en effet à des recherches françaises qui visent à mettre au point un médicament à base d’aiguilles d’ifs. Il veut, à l’aide d’une vidéo-cassette réaliser des conférences d’information.

Robert est décédé en 1992 en laissant de grosses factures impayées. Courageusement, en plus des frais médicaux pour elle et son mari, sa maman, remboursait mensuellement la clinique. En accord avec le service social et en insistant, nous avons décidé de prendre en charge le montant impayé : il s'élevait à 120 000 frs. La maman et la soeur de Robert se proposent de tricoter des pulls que nous pourrions mettre en vente au profit de l’association : qui peut nous aider à concrétiser cette idée ?

Joseph a dû emprunter auprès d'amis l'argent nécessaire à son traitement. Ceux-ci ont eu, à leur tour, de gros frais médicaux. Nous avons estimé que l'association devait aider Joseph : nous lui avons versé la somme de 95 000 frs qui lui a permis de rembourser ses généreux amis qui se sont empressés de nous remercier. De plus afin de soulager Joseph de gros problèmes, nous lui avons accordé une aide directe de 90 000 frs et nous réglons les factures de clinique. Joseph est décidé à aider l’association : il écoule nos pin’s, bics, tee-shirts et autocollants. En deux jours il a récolté 17 000 frs et s’est fait fort de vendre un nouveau stock pour près de 50 000 frs. Encore une fois, nous parvenons à travailler suivant le principe « aide-toi et l’association t’aidera ».

Nicolas est un enfant de 6 ans touché par la maladie: nous aidons sa famille et nous payons les factures de clinique : 49 000 frs ont été utilisés à cette fin.

Philippe a hésité longtemps avant d'accepter notre aide : 30 000 frs lui ont été accordés pour soulager quelque peu un budget fort déséquilibré par la maladie. Philippe nous a dit plusieurs fois « j'espère que un jour, moi aussi je pourrai aider l'association : vous faites du bon travail ».

Alain a reçu une aide de 35 000 frs. Touché par la maladie, il avait arrêté ses activités d'indépendant pour retrouver un statut d'employé. Ce qui lui a permis d'éviter les gros soucis que connaissent les indépendants qui ne peuvent continuer à travailler.

Nous aidons aussi Albert par le payement de factures de clinique (6740 frs) ou par une aide plus directe (25 000) frs.

Après avoir subi une autogreffe de moelle osseuse, Paulette est rentrée chez elle en convalescence. Malgré ses propres soucis, elle veut continuer à aider notre association : elle nous a mis en contact avec une autre malade. Paulette et son mari qui sont membres de l’association sont une véritable « antenne » de la fondation dans leur région. La seule aide qu’ils nous demandent est une aide morale et c’est, de loin, la plus difficile à satisfaire. Paulette, même si on ne te le dit pas souvent : on t’admire et on sait que ton courage est énorme et que tu gagneras le combat.

haut de page

Au revoir Christian et Merci

Christian est décédé le 1 septembre. Il connaissait l’association mais ne voulait pas solliciter notre aide car il estimait que d’autres malades en avaient plus besoin. Lors de son décès son épouse a demandé que ses amis versent un don chez nous plutôt que de le couvrir de fleurs éphémères. 31 500 frs sont ainsi mis à notre disposition.

Son épouse est prête à nous aider.

haut de page

Permettez nous de déjà vous dire merci du retour que nous aurons de votre part suite a la lecture attentive que vous venez de terminer

Les autres périodiques

haut de page

Mesurez votre audience