Buts

Les objectifs

  1. Permettre aux malades atteints de cancer et de leucémie de bénéficier des meilleurs traitements du moment.
  2. Apporter une aide morale et psychologique aux malades et à leur famille. Réalisée en toute confidentialité, cette démarche se veut complémentaire aux services offerts par d’autres intervenants (Service social et psychologique de l’hôpital, service social d’un CPAS ou de la Mutuelle, etc...).
  3. Aider financièrement les malades à assumer leur budget familial déséquilibré par les frais médicaux, pharmaceutiques et autres charges budgétaires.

Philosophie générale

Animée d'une force tranquille et d'un esprit de service, Anne-Marie nous a donné l'exemple d'une détermination à vivre avec la maladie en conservant le plus possible une disponibilité pour les autres.

Convaincue que les médecins réservaient à sa maladie les meilleurs traitements du moment, Anne-Marie a préféré, au repli sur soi, l'ouverture aux autres.

Fondée sur une compréhension mutuelle résultant de la similarité des situations vécues et des difficultés rencontrées, nous offrons au malade et à sa famille une écoute chaleureuse. Ensemble, nous entreprenons une collaboration afin d’élaborer un projet d’aide répondant au mieux aux besoins et aux aspirations des personnes aidées.

"l'Association Anne-Marie Nihoul" donne ainsi à chacun la force de continuer sa route et l’espoir de réaliser autant que possible ses desseins personnels.

L'aide morale et psychologique

L’annonce de la maladie est, pour le malade et sa famille, un véritable choc à encaisser.  

Surviennent très vite l’angoisse et l’incertitude d’un avenir compromis. Les bases mêmes de l’équilibre personnel de chacun sont ébranlées.

Ainsi donc, lorsque la maladie survient, c’est non seulement le malade mais également tout son entourage familial et social (les amis et les collègues) qui s’en trouvent bousculés et déstabilisés.

Le soutien moral et psychologique face à cette épreuve existentielle est proposé au malade et à son entourage à travers notre accompagnement humain.  Celui-ci cherche à aider chacun à restaurer un équilibre psychologique adapté aux nouvelles composantes de sa situation de vie.

Cela est réalisable à travers un cheminement au rythme de chacun et ayant pour balises les préoccupations personnelles des malades suivantes :

  • Considérer la maladie comme une des composantes parmi d'autres de sa vie, ce qui nécessite d'apprendre à mettre des mots simples et justes sur une réalité douloureuse et difficile à cerner.
  • Se sentir compris par son entourage et reconnu avec un corps et un esprit fragilisés par la maladie car c’est dans toute la globalité de son être que le malade est en souffrance et lutte contre une tendance naturelle au repli sur soi.
  • Pouvoir dire : "J'ai peur... !", réfléchir à beaucoup de choses et les resituer à leur juste place en relativisant l'importance de chacune.
  • S'écouter les uns, les autres, s'entendre, se comprendre et s’accepter sans jugement revitalisent chacun dans une relation enrichissante et positive.

Les échanges successifs au cours de ce cheminement dynamisent chez le malade et son entourage une recherche active du sens des réalités vécues et tracent des perspectives de réalisation de soi au maximum des possibilités personnelles.

L'aide financière

La diminution des revenus consécutive à une incapacité de travailler, d’une part, et l’augmentation des dépenses résultant des soins reçus, d’autre part, ont pour conséquence un déséquilibre important du budget familial.

Nul n’est vraiment préparé à un tel bouleversement financier ; l’ampleur des nouvelles charges est telle que celles-ci ont vite eu raison des quelques économies du ménage.

Le malade, mis au pied du mur par des obligations financières devenus impossibles à respecter, les difficultés multiples viennent saper son moral.

« L’Association Anne-Marie Nihoul » reçoit et répond à la demande d’une aide financière portant sur les différentes préoccupations suivantes :

  • Honorer les factures d'hôpital.
  • S'équiper du téléphone et payer les factures afin d’assurer de pouvoir appeler son médecin et de rester en contact avec son entourage familial et social.
  • Acheter les médicaments, trop peu remboursés par la Mutuelle.
  • Maîtriser le budget familial avec une rentrée scolaire normale pour les enfants.
  • Remettre du mazout dans la citerne à l'approche de l'hiver.
  • Se réinsérer professionnellement en s’équipant d'un ordinateur performant.
  • Réparer la voiture pour se rendre à l'hôpital à tout moment, etc...

Les aides financières que nous accordons sont très variées et sans condition d’aucune sorte.  Seule la clarification de la situation budgétaire est souhaitée afin de mieux cerner les difficultés financières et de répondre au mieux aux besoins et aux attentes du malade et de sa famille.  Chaque aide octroyée est ainsi motivée de manière spécifique.

Attention : restriction de l’octroi d’une aide financière. 

Étant donné que « L’Association Anne-Marie Nihoul » est agréée  par l'Etat belge pour délivrer des reçus permettant la déductibilité fiscale des dons qui lui sont faits d'un montant minimum de 40 €, toute aide financière octroyée ne peut être accordée qu’aux malades résidant effectivement en Belgique.

Le premier contact

Vous êtes malade et vous souhaitez l’aide de « L’Association Anne-Marie Nihoul » : comment faire ?

Nous vous encourageons à nous contacter !

Nous comprenons combien il est difficile parfois d’exprimer le besoin d’être aidé. Lorsque cela vous est vraiment trop difficile d’établir le contact avec notre association, tournez-vous vers vers une personne ou un service qui peut réaliser pour vous ce premier pas.

Adressé à "l'Association Anne-Marie Nihoul", l'appel du malade ou de sa famille sera entendu et se concrétisera par une proposition d’une rencontre conviviale. Celle-ci est proposée au domicile du malade, dans son cadre sécurisant, ou à l’hôpital.

Nous prenons alors  connaissance de la demande exprimée et nous présentons comment « L’Association Anne-Marie Nihoul » offre d’y répondre de manière pertinente et personnalisée en fonction des besoins et des attentes du malade.

Après avoir reçu confirmation de la demande d’aide, toutes les actions qui seront entreprises le seront en tenant compte des désirs et des limites de chacun.

Pour ne rien rater, inscrivez vous à notre newsletter !