Accueil

Bienvenue sur le site de l'Association Anne-Marie Nihoul ASBL, qui aide les malades atteints de leucémie ou tout autre cancer.

Anne-Marie Nihoul (portrait)

Anne-Marie Nihoul est décédée le 14 décembre 1991 des suites d'une leucémie. Selon sa volonté, l'association sans but lucratif qui porte son nom a été créée dans le but d'aider psychologiquement et financièrement les malades atteints de leucémie ou d'un autre cancer.

Qu'est ce que la leucémie ?Quels sont nos buts ?Comment vous aider ?

Attention, ce site est encore en construction !

« L’ASSOCIATION ANNE-MARIE NIHOUL » ASBL, préparons ensemble le cap de son trentième anniversaire.


La solidarité interactive : une option santé !

En bref et au sommaire: 👀

✔ Une histoire extraordinaire née d’une force de vie.

✔ La solidarité interactive aide à retrouver la santé

✔ Témoignage de Sofya A en illustration d’une solidarité interactive

✔ En remerciement, Chantal B propose son aide à d’autres malades

✔ Un soleil de mille feux apporte tant de chaleur humaine.

✔ Nous recherchons des bénévoles solidaires

✔ Notre défi solidaire

✔ Merci pour votre participation à la poursuite de cette extraordinaire aventure! 


Une histoire extraordinaire née d’une force de vie.

L’histoire de « L’association Anne-Marie Nihoul », est extraordinaire. C’est l’histoire d’un vécu, celui d’Anne-Marie qui avec sa famille et ses amis ont uni leurs forces pour traverser son épreuve.

D’une grande générosité, Anne-Marie a été pleine d’attention pour sa famille comme elle l’a été au service de ses malades dans sa profession d’infirmière.

En avril 1983, jusque là dans la force de l’âge, elle apprend à 32 ans qu’elle est atteinte d’une leucémie myéloïde chronique.

D’abord sidérée sous l’effet tétanisant d’un coup de tonnerre dans un ciel bleu, Anne-Marie a repris ensuite son engagement au service des autres. Empêchée de poursuivre sa carrière professionnelle, elle s’est consacrée à donner tout son amour à sa famille. Elle s’est également dépensée sans compter pour encourager chacun à s’inscrire sur le registre de la Croix Rouge comme donneur potentiel de moelle osseuse, sa seule planche de salut.

Anne-Marie a dû attendre plus de huit ans avant de se voir proposer une greffe de moelle osseuse en juin 1991. Pleine d’espoir de retrouver la santé, elle est déterminée à réussir cet ultime combat. Confiante, elle annonce à l’antenne de RTL sa volonté de créer une association où elle se battra toujours afin que plus personne ne doive attendre autant pour bénéficier de ce traitement.

Le 14 décembre 1991, très affaiblie par toutes ces années de lutte contre sa maladie, Anne-Marie perd son combat contre la leucémie.

Courageusement et avec la même ténorisé, son mari, Philippe Lénelle, prend aussitôt le relai d’Anne-Marie comme ils en avaient ensemble émis le projet. D’autres l’ont rejoins considérant également qu’un autre combat devait se mener : venir en aide aux malades atteints de la même maladie ou de tout autre cancer et assurer à chacun d’accéder aux meilleurs traitements du moment pour la vaincre.

Le 21 décembre 1991, cette force de vie d’Anne-Marie s’est transformée en une énergie positive pour concrétiser sa détermination à poursuivre de se mettre au service des autres. Tel est le vécu et la raison de la création de « La fondation Anne-Marie Nihoul ».

Par la suite, il a été tenu d’adapter le nom de notre association. Etant donné que la force de vie héritée d’Anne-Marie est restée intacte, elle a alors pris le nom de « L’association Anne-Marie Nihoul ».

Depuis bientôt trente ans, à la suite d’Anne-Marie, nous mettons toute notre énergie pour sortir de leur isolement tous ceux et celles qui luttent contre la leucémie ou tout autre cancer.

La médecine a réalisé des progrès considérables pour leur permettre de gagner leur combat. Comme Anne-Marie, tous animés de cette force de vie qui était la sienne, ce défi est dorénavant également le nôtre.

Avec le même enthousiasme et la même détermination dont nous a donné l’exemple Anne-Marie, nous tenons à remplir notre mission : assurer aux malades l’aide financière et le soutien psychologique dont ils ont un réel besoin afin d’accéder aux traitements les plus innovants.

Chacun au sein de notre association, membre ou sympathisant, s’engage à y participer bénévolement, dans ses limites et selon ses compétences personnelles, en interactions solidaires avec les malades et leur famille.

Cette solidarité interactive est une réelle force de vie qui génère une énergie indispensable pour relever ensemble notre défi.

Ancrés dans les valeurs de bienveillance et de générosité qui président aux destinées de notre association depuis sa création, assurément, nous y parvenons.

La solidarité interactive aide à retrouver la santé.

L’histoire d’Anne-Marie et de son association nous l’a appris et le contexte de désarroi sanitaire mondial actuel nous l’a confirmé : il ne peut plus être envisagé le « vivre ensemble » autrement que de manière solidaire.

Comment est-ce qu’une générosité solidaire entre nous nous assure à chacun une meilleure santé, tant pour celui qui donne aux autres le meilleur de lui-même que celui qui en reçoit les bienfaits? Comment ceux-ci sont-ils favorables à une meilleure santé ?

De nombreuses études scientifiques ont démontré les bienfaits de l’engagement solidaire pour la santé. Leurs conclusions sont unanimes : offrir de son temps et de sa personne permet une meilleure résistance au stress et, par voie de conséquence, une plus grande espérance de vie. En outre, face à une même difficulté, le niveau de bonheur ressenti est plus élevé.

Comme ce phénomène s’explique-t-il ?

Pour le comprendre, il nous revient de l’expérimenter nous-mêmes en participant à des interactions solidaires avec des personnes en difficultés qui ont besoin d’aide pour les surmonter.

Nous pouvons ainsi l’observer : la chaleur émotionnelle se ressent alors que nous nous engageons à leur venir en aide. Lorsque nous nous tournons vers les autres avec bienveillance, cette chaleur émotionnelle ressentie augmente.

Pour quelle raison ?

Cela s’explique par une augmentation de la sécrétion d’ocytocine qui est l’hormone dite de l’attachement et de la générosité . Elle agit favorablement sur la confiance en soi et augmente la résistance au stress.

Comment l’ocytocine agit-elle ?

Elle est active dans la diminution de la pression artérielle et favorise l’estime de soi et l’optimisme.

Les interactions solidaires enclenchent également la production d’endorphines. Cette hormone nous fait bénéficier d’antidouleurs naturels. C’est très avantageux pour nous tous mais, plus particulièrement, pour ceux et celles qui souffrent de douleurs chroniques.

Les recherches ont également démontré que nos interactions solidaires dans cette forme de gentillesse spontanée favorisent une diminution de l’anxiété et de la dépression.

Développer la confiance en soi, instaurer la sérénité face à l’adversité, transformer l’anxiété en un stress positif qui nous porte à agir adéquatement en toute circonstance, tels sont les bienfaits que nous procure notre pratique au quotidien de l’engagement relationnel solidaire.

Pour nous permettre de conserver la santé comme pour nous assurer comme aux autres de la retrouver, l’engagement relationnel solidaire est essentiel.

Témoignage de Sofya A en illustration d’une solidarité interactive.


La solidarité interactive est une réalité concrète pour Sofya A. Elle tient à partager ici comment elle a découvert « L’association Anne-Marie Nihoul » et comment, à l’épreuve de la maladie, elle a trouvé à rebondir à deux reprises dans son parcours de vie.

Elle souhaite que son témoignage soit un réel encouragement pour les malades à solliciter l’aide de notre association, ceux qui hésitent encore à faire ce premier pas.

Son expérience personnelle lui a appris également combien, pour une personne gravement malade, la participation des bénévoles aux actions de l’association est un soutien considérable dans son épreuve.

Aussi, elle les remercie de s’investir chacun à leur façon au sein de notre association. Elle encourage d’autres, comme elle l’a fait, à nous rejoindre en leur assurant qu’ils y trouveront une opportunité extraordinaire d’y puiser la force et l’enthousiasme de vivre ensemble cette solidarité interactive si importante pour la santé de tous.

Voici son témoignage :

Mon mari, Jean-Luc, était atteint d'une maladie grave depuis des années ; celle-ci a dégénéré en cancer.

Les hospitalisations successives et les traitements nombreux ont peu à peu eu raison de notre moral et de notre situation financière. Nous étions parents de deux jeunes enfants : ils subissaient les conséquences des dégâts collatéraux que causaient la maladie imposant de lourds sacrifices à toute notre famille.

Les conséquences de la maladie chronique de Jean-Luc nous a amenés dans une situation financière précaire ; cela nous a obligé à renoncer à nos projets de long terme comme celui de l’achat de notre logement. Nous avons du redéfinir la hiérarchie de nos valeurs et nos priorités en posant des choix en fonction de celles qui restaient essentielles. La liberté pour chacun de poursuivre son chemin de vie devait rester essentielle. Cependant elle s'est trouvée fortement restreinte. Car, en effet, quand la maladie s’est imposée, elle ne nous a plus quittés. Nous n’étions plus jamais en vacances de celle-ci.

Nous étions à bout de souffle. Nous nous sommes tournés vers le service social de l'hôpital de Mont-Godinne. Une assistante sociale, Madame D, nous a parlé d'une association qui pourrait nous aider. Il s'agissait de « L'Association Anne-Marie Nihoul ». Elle nous a expliqué que cette association vient en aide aux malades atteints de leucémie et de cancers. Elle soutient le malade et sa famille psychologiquement et financièrement. Nous avons beaucoup hésité avant d'y faire appel tant demander de l’aide est difficile et la crainte d’être jugé un frein considérable.

En 1997, nous avons eu un premier contact avec Jean-Marie Nihoul, un représentant de l'association. D’emblée, il nous a rassurés. Ils nous a écouté sans jugement et avec bienveillance. Conquis par sa gentillesse et son professionnalisme, cela nous a permis dès lors d’exposer nos difficultés et d’accepter d’être aidés à les surmonter.

C'est ainsi que, pendant plus d'une année, nous avons pu être aidés financièrement et psychologiquement par « L'association Anne-Marie Nihoul ». Nous avons retrouvé un peu de sérénité tant sur le plan psychologique que matériel. Nous avons pu honorer les factures d’hôpital et acheter les médicaments de Jean-Luc. A chaque rencontre, Jean-Marie prenait le temps d’écouter Jean-Luc et de lui permettre d’aborder tant de sujets autres que sa maladie. Il se sentait à nouveau un être humain sans être réduit à sa maladie. Il a pu également exprimé ses craintes quant au devenir de sa famille alors qu’il pressentait une fin proche. Il lui a communiqué son souhait que l’association reste présente à mes côtés et celui de ses enfants après son décès. Devenu inéluctable, le décès de Jean-Luc nous a plongé dans un grand désarroi. L'association a tenu sa promesse : elle est restée présente à nos côtés.

Quelques années plus tard, j'ai souhaité être moi-même bénévole au sein de l' Association. C’est ainsi que je me suis mise à accompagner Jean-Marie dans les familles qui font la demande de les soutenir face à la maladie et à ses conséquences.

La similarité des difficultés existentielles des familles rencontrées trouve écho en moi et facilite grandement un climat de confiance entre nous. Cela me confirme le bien-fondé de mon choix de m’investir de manière bénévole au sein de « L’association Anne-Marie Nihoul ».

En 2012, je suis moi-même tombée malade. Atteinte d’une leucémie aiguë, je me suis retrouvée à nouveau confrontée à des difficultés financières. Etant donné ma situation, avec trop peu de revenus et des factures d’hôpital élevées, cela a déstabilisé mon budget. L'association Anne-Marie Nihoul m’est venue en aide pour la deuxième fois et m’ a permis de reprendre mon souffle.

Les raisons de mon engagement au sein de l'association sont multiples .

D'une part, ma famille et moi-même avons bénéficié de son aide tant sur le plan psychologique que matériel. Nous avons alors bénéficié d’un accompagnement chaleureux qui s'est fait dans le respect de chacun des membres de la famille : sans crainte d’être jugés, cela nous a offert juste d’être écoutés et entendus quant à nos besoins pour surmonter nos difficultés. La recherche de la meilleure solution à laquelle nous avons participé ensemble nous a apporté de la sérénité et du soutien dans une situation tellement difficile.

D'autre part, avoir vécu la maladie au sein de ma famille et ma propre maladie a fait que, naturellement et d’évidence, je me trouvais au bon endroit au sein de l'association pour accompagner le malade et sa famille. J’ai pu ainsi témoigner de mon expérience auprès des malades. Des liens de solidarité se sont créés.

Je peux aussi témoigner avec joie de ces belles rencontres au sein des familles qui, malgré la détresse d'une situation angoissante à tous les niveaux, nous accueillent avec tant de gentillesse.

Et comment dire qu’est ce beau cadeau de la vie, quand, à la fin de notre visite, leurs yeux brillants traduisent tout simplement qu’ils ont reçu l'assurance d' être accueillis, soutenus dans leurs difficultés quelles qu'elles soient.

J'ai appris auprès d'eux à parler avec de mots simples du vécu de chacun, à les écouter, à prendre le temps qu'il faut pour y voir clair, à les aider à sortir de la plainte pour retrouver du vivant et de l'espoir.

Pour toutes ces raisons, je tiens à remercier « L’association Anne-Marie Nihoul » de m’avoir donné d’offrir aux malades le meilleur de moi-même. Cela m’a permis de reprendre le cours de mon existence de manière constructive et de lui donner un sens positif respectueux de mes valeurs. 

En remerciement, Chantal B propose son aide à d’autres malades

Venir frapper à la porte de « L’association Anne-Marie Nihoul » et lui demander de l’aide lorsque, malade, la détresse nous étreint, cela est toujours si difficile !

Chantal en a fait l’expérience à deux reprises.

Elle a d’abord soutenu sa sœur à faire ce premier pas. Elle nous a exprimé sa gratitude par sa présence chaleureuse au souper annuel de notre association ; elle a remercié ainsi tous les sympathisants qui, par leur générosité, ont apporté ainsi à sa sœur le soutien dont elle avait besoin.

Par la suite, à son tour aux prises avec un combat similaire, elle nous a dit son besoin d’être également aidée. Hésitante, c’est alors sa sœur qui l’a soutenue dans sa démarche.

A présent, à l’exemple d’Anne-Marie et avec Sofya, elle partage la conviction qu’offrir ses services aux causes défendues par notre association génère l’espoir d’aller mieux soi-même à son tour en restaurant un sens positif à sa vie.

Voici son témoignage :

«Il y a quelques temps, l’une de mes proches, atteinte du cancer et dans de grandes difficultés tant morales que financières, a eu la chance de rencontrer Sofya et Jean-Marie, bénévoles de L’association Anne-Marie Nihoul. J’ai assisté à ces rencontres ; leur gentillesse, leur délicatesse et surtout leur compréhension m’ont énormément touchée.

Quelques années plus tard, je me suis retrouvée dans la même situation. J’ai voulu d’abord m’en sortir seule mais seule on n’avance pas, bien au contraire. Après avoir fait taire mon orgueil, je me suis décidée à les appeler à l’aide.

Sofya et Jean-Marie sont venus à ma rencontre. Leur aide a été de m’ouvrir à leur point de vue par rapport à mes difficultés tant morales que matérielles. Ils m’ont ainsi permis de les résoudre alors qu’ils ont ménagé ma grande susceptibilité quant à aborder mes problèmes financiers.

Leur aide et leur présence à mes côtés me fait un bien fou. Le fardeau s’allège et ça me laisse du répit pour me consacrer aux traitements et voir ma maladie autrement.

Je sais encore conduire sans problème et j’aimerais à mon tour aider d’autres malades si, pour ceux-ci, leurs déplacements leur causent problèmes. Je pourrais leur offrir de les véhiculer selon leurs besoins.

Offrir ce service, ce serait pour moi, égoïstement, une façon de pouvoir aider d’autres personnes et, ainsi, de ne pas me sentir inutile à cause de ma maladie.

Voilà, je sais malheureusement que j’aurai encore besoin d’un coup de pouce de temps en temps mais je sais que L’association Anne-Marie Nihoul est là. Merci à Anne-Marie que je n’ai pas connue mais qui a laissé de telles choses après elle. »


Un soleil de mille feux apporte tant de chaleur humaine




Les mots simples de Rachel et de son mari, Luc, traduisent également combien il leur est important d’être accompagnés avec chaleur humaine lorsque nous traversons une épreuve.

« Voici notre témoignage : vous répondez toujours présents lors de nos demandes. Nous tenons vraiment à remercier l’Association Anne-Marie Nihoul, ainsi que Sofya et Jean-Marie pour leur dévouement et les nombreuses aides tant financières que psychologiques que nous avons reçues et cela avec un respect total et sans jugement aucun!

Votre aide nous a aidés à évoluer avec la leucémie de Raquel et à surmonter toutes les difficultés que cela implique. Si vous n'aviez pas été là , je ne sais pas comment on aurait fait !

Vous êtes un soleil de mille feux pour nous ! MERCI » Rachel et Luc D – 11/01/2021

Nous recherchons des bénévoles solidaire.

Nous remercions Sofya, Chantal, Rachel, et Luc pour leur témoignage.

Ces témoignages sont parlants : être aux prises avec une maladie de longue durée comme la leucémie ou tout autre cancer génère un isolement social et des difficultés de tous ordres. Seul et sans aide, elles s’avèrent insurmontables malgré le soutien des proches.

Nous vous proposons de porter avec nous un regard bienveillant sur ceux et celles qui, dans vos proches, sont également confrontés à ces difficultés.

Pour leur venir en aide, notre cœur est certes à l’ouvrage ! Cependant, à quelques uns, c’est tellement difficile de parvenir à surmonter tant d’obstacles.

Tous ensemble, nous y arriverons plus certainement!

Nous avons dès lors besoin de vous.

Aussi, développons entre nous des liens de solidarité. Ces liens chaleureux et humains entre nous se tisseront sous la forme qui conviendra à chacun : des encouragements à entreprendre des actions ponctuelles de solidarité répondant à un besoin d’un malade, nous rejoindre pour organiser un événement, confectionner et aider la vente de produits destinés à récolter des fonds, ou toute autre proposition. Nous sommes ouverts à votre créativité !

Faites nous signe et nous déterminerons ensemble comment, en fonction de vos possibilités, vous nous apporterez votre contribution personnelle pour relever notre défi.

Notre défi solidaire 


Ainsi, ensemble, nous relevons le défi d’être de plus en plus nombreux rassemblés autour de la même cause : restaurer la confiance et apporter notre soutien à tous ceux et celles que la leucémie ou tout autre cancer a mis au bord du chemin.

La solidarité interactive est une source intarissable d’énergie nécessaire pour faire la route ensemble vers des horizons plus heureux !

Nous faisons dès lors appel à votre générosité et à vos talents pour relever ce défi avec nous.

Cette année, pour autant que les mesures sanitaires le permettent, nous souhaitons organiser un souper le samedi 21 novembre 2021 afin de nous retrouver ensemble et fêter le trentième anniversaire de notre association.

Cependant, cela s’avère irréalisable sans constituer préalablement une équipe de bénévoles afin de l’organiser. Accepteriez-vous d’en faire partie ? Faites le nous savoir ! Chacun y sera le bienvenu quelle que soit sa contribution à la réussite de cette fête !

Merci pour votre participation à la poursuite de cette extraordinaire aventure! 


Nous remercions pour leur compétences et leur générosité, tous ceux et celles qui nous soutiennent dans la mise en œuvre des missions de « L’association Anne-Marie Nihoul ». Certains ont été amenés à faire une pause ou dans l’impossibilité de poursuivre l’organisation de notre souper annuel. Nous retenons avec gratitude tout ce qu’ils ont apporté jusqu’ici à notre association.

A vous tous, lecteurs de notre infolettre de printemps, merci pour l’intérêt que vous portez ainsi à notre association.

Vous avez été si peu nombreux à prendre connaissance de ce nouveau moyen de communication entre nous.

Merci de partager notre magnifique et généreux défi avec vos contacts.

Votre avis, vos suggestions nous intéressent: écrivez-nous à notre adresse, association.annemarienihoul@gmail.com ! Vos remarques critiques seront bien accueillies en les considérant comme votre participation positive à notre extraordinaire aventure.

Par avance, au nom de notre Conseil d’administration, je vous en remercie chaleureusement.


                                                                                                                                        Jean-Marie Nihoul
                                                                                                              Président de « L’association Anne-Marie Nihoul »

Informations pratiques :

ASSOCIATION ANNE-MARIE NIHOUL asbl

Aide aux personnes atteintes d’une leucémie ou de tout autre cancer

Rue de l’Eglise, 2
B-5310 Hanret (Eghezée)
Tél. : (+32) 081/81.12.16 ou 0476/283.006

Site web : https://annemarienihoul.be
E-mail : association.annemarienihoul@gmail.com

Agréée par le SPF FINANCES pour la déduction fiscale des dons de minimum 40€/année civile
BELFIUS : BE11 06821380 9548 (BIC: GKCCBEBBE)
ING: BE08 3500 3306 6413 (BIC: BBRUBEBB)

Infolettres plus anciennes

Pour ne rien rater, inscrivez vous à nos infolettres !